Que découvrir dans la grande Ile de Madagascar?

Si vous voulez profiter pleinement de vacances extraordinaires, dépaysantes et inédites, essayez la destination Madagascar. Une ile aux natures sauvages, uniques et merveilleuses qui ne cesseront de vous étonner, pleine de diversités et de charmes encore inexploités pour la plupart. La grande Ile est un pays tropical baigné par l’océan Indien à l’Est et par le canal de Mozambique à l’Ouest, est incitatrice à de découvertes sensationnelles. Vous allez être captivé par cette immense contrée accueillante et captivante. Le point sur les incontournables à découvrir absolument !

L’avenue des baobabs, à l’Ouest

Après plus de 9 000 km du parking Roissy, vous atterrissez à l’aéroport international d’Ivato à Antananarivo, la capitale. Il ne faut pas trop s’attarder pour prendre la direction de l’Ouest, vers la capitale des baobabs, à Morondava. Nul ne saurait rester insensible en apercevant ces baobabs majestueux alignés de part et d’autre d’une piste en pleine brousse, il faut le voir pour le croire ! Et lorsque l’on sait que ces arbres n’ont pas été plantés par l’homme, force est de constater que la nature a bien fait les choses. Ce qui est en complète contradiction avec une croyance ancienne affirmant que Dieu s’est trompé en plantant ces arbres à l’envers ! Les indigènes l’appellent avec raison un « Renala » ou « Reny ala » qui littéralement se traduit par : « Mère de la forêt », car il domine majestueusement tous les arbres avoisinants.

Le savez-vous qu’un peu plus au Sud, dans la région de Toliary, se trouve le plus grand baobab du monde ? Il fait approximativement 2 fois plus que celui de Majunga, sur la côte ouest ! Cet arbre des régions tropicales de l’hémisphère sud ne possède que 3 variétés seulement, dont 2 sont endémiques à la grande Ile. Et si vous avez de la chance, vous pourrez trouver au marché un « baobab nain », au petit format que les vendeurs seront ravis de vous céder avec plaisir, mais pour les emporter hors du pays, c’est une autre affaire !

Le canal des Pangalanes, estuaire de la nature

Sur la côte est, vous pourrez trouver un autre site tout aussi intéressant et plein de charmes. La nature est généreuse de ce côté de l’ile, car la pluie arrose constamment la région et favorise la présence d’une végétation luxuriante et variée. La merveille de la région est la présence d’un canal de plus de 600 km qui longe le littoral, de Tamatave jusqu’à Farafangana ! Un canal d’eau douce navigable qui fait le bonheur des riverains pour l’eau et la nourriture qu’il apporte. La mer de ce côté de l’ile est fortement agitée à cause de l’Alizé qui souffle toute l’année et la baignade est très réglementée, sauf à Foulpointe et à l’ile Sainte-Marie au Nord.

La forêt dans cette partie est dense et présente plusieurs variétés d’arbres et de plantes sauvages, notamment les orchidées qui sont les reines de la forêt. Savez-vous qu’il y a plus de 1 200 espèces d’orchidées à Madagascar, et la plupart d’entre eux sont endémiques ? Les botanistes seront particulièrement comblés en visitant les divers sites et parcs nationaux de l’ile.

Copyright © 2017. Création Netunivers.com

            
CLOSE

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?