Partir à la découverte de quelques tops destinations de la Bolivie

Sur toute l’étendue de ses paysages grandioses, la Bolivie a tant à offrir aux aventuriersqui viennent de partout, poussés par l’envie de découvrir d’autres destinations, en dehors des clichés habituels.Un périple à Torotoro leur permettra de visiter des lieux insolites, comme le cimetière de tortues. Le « Cementerio de Tortugas », situé à 3,5 km du village, recouvre 7 hectares de pics rocheux d’un rouge éclatant. L’endroit doit son nom aux nombreux fossiles de poissons, de crocodiles et de tortues qu’on y trouve. Avant d’être un ossuaire formé de fragments de vertèbres et de carapaces, la zone n’était qu’un lit marin ou un lac marécageux où vivaient des animaux carnivores et herbivores, ainsi que des algues et des poissons.

Tupiza, une ville d’une beauté naturelle

Tupiza, une ville du département de Potosi, est nichée dans une vallée agricole baignée par la rivière Tupiza. Elle est formée par des montagnes écarlates qui abritent plusieurs villages miniers. Ceux qui sont à la recherche de repos et de tranquillité se plairont dans ce petit endroit paisible, une étape incluse dans l’itinéraire de leur voyage sur mesure Bolivie. Ce n’est pas le côté culturel de Tupiza qui attire les voyageurs, c’est son côté paysager, formé de canyonset de beaux sommets, ressemblant à un décor de cartes postales. La beauté et la richesse de la nature invitent spontanément les visiteurs à faire des excursions, des promenades, à pied ou à vélo, etquelques tours à cheval ou en voiture. Pour se reposer au contact de la campagne et au plus près de la nature, Tupiza est l’endroit idéal, d’autant plus que le quartier est le plus sécurisé de laBolivie. Les touristes peuvent tranquillement déambuler dans les rues, le jour et la nuit.

Le salar d’Uyuni, un troisième top destinationà découvrir en Bolivie

Non loin de Tupiza se trouve le salar d’Uyuni, l’un des rares endroits qui font fantasmer les amateurs de paysages. La plaine saline d’Uyuni est un grand désert de sel situé à 3 658 m d’altitude. Ici, tout ce qu’on voit semble vraiment atypique qu’on n’arrive pas à croire que c’est vraiment réel. La presqu’île d’Incahuasi, par exemple, nichée au milieu de l’étendue de sel, est entourée de montagnes qui semblent flotter, en raison de la déviation de l’air, offrant une image époustouflante. À part le paysage, le site abrite une faune formée de flamants de James, de renards de Magellan, d’ouettes des Andes, de colibris d’Estelle ou de vigognes qui sont des espèces de mammifères d’Amérique du Sud vivant sur les hauts plateaux de la cordillère des Andes. Par contre, la zone est pauvre en flore : seuls les cactus géants et les petits arbustes y poussent en abondance, étant donné que ces végétations arrivent à survivre à l’extrême aridité qui règne sur le désert de sel.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Copyright © 2017. Création Netunivers.com

            
CLOSE

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?